Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 10:55
La première ligne de tram, station RépubliqueC’est une nouvelle victoire de la mobilisation citoyenne. Les dirigeants de l’agglomération – Serge Grouard et Charles-Eric Lemaignen en tête - avaient juré leurs grands dieux que, jamais ô grand jamais, on ne pourrait, faubourg Madeleine, réserver un site propre intégral à la future seconde ligne de tramway. C’était sans compter sur la capacité à de nombreux habitants d’Orléans, à commencer par l’Association de Défense et d'Aménagement du Quartier Orléans Ouest (ADAQOO), à faire entendre un autre son de cloche. Sans que l’on connaisse encore les détails des conclusions de l’enquête d’utilité publique sur le seconde ligne de tram, il semble que le projet initialement prévu pour le faubourg Madeleine ait suscité de très nombreuses critiques. Résultat : on apprend aujourd’hui dans la presse que la mise en sens unique – indispensable à un site propre pour le tram – était désormais une hypothèse plausible et même que cela faisait l’objet d’une étude supplémentaire. Tant mieux.
Et tant pis pour la municipalité d’Orléans qui souhaitait plus que tout éviter d’aborder ce sujet qui fâche avant les élections municipales.

Trolleybus guidé. Après l’enquête publique sur le plan de déplacements urbains et après la première pétition – qui avait recueilli 11 043 signatures – les dirigeants de l’agglomération avaient déjà cédé une première fois sous les coups de boutoir de la mobilisation citoyenne et du bon sens : abandonnée les idées saugrenues de trolleybus guidé et autre engin inefficace et polluant. La deuxième ligne de transport en commun en site propre de l’agglomération d’Orléans accueillera un tramway… comme pour la première.
Reste le cas de Saint-Jean de Braye avec le refus d’étudier sérieusement l’utilisation de l’emprise ferroviaire et l’obstination à réaliser le terminus à la gare de Saint-Jean de Braye : deux choix qui obèrent gravement la possibilité d’allonger un jour la ligne jusqu’à Chécy et Mardié. Mais qui sait, sur ce point-là aussi, l’enquête d’utilité publique nous réserve-t-elle peut-être des surprises. <
Partager cet article
Repost0

commentaires

Profil

  • Pascal Martineau
  • Journaliste de métier, collaborateur parlementaire, écrivain public-biographe, j'aime les mots.
  • Journaliste de métier, collaborateur parlementaire, écrivain public-biographe, j'aime les mots.

logo ecrivain 

Découvrez mon activité d'écrivain public agréé

 

Président de  l'Academie des écrivains publics de France

Recherche

Le temps qui passe

Archives

Faites connaître mon blog

J'invite les lecteurs occasionnels ou réguliers qui ne sont pas encore abonnés à le faire ("Recevoir des alertes" ci-dessous). Vous serez ainsi automatiquement informés de la publication d'un nouvel article. Le désabonnement est aussi simple que l'abonnement.

J'invite celles et ceux qui sont déjà abonnés - et je les en remercie par avance - à faire connaître mon blog en utilisant le module "recommander ce blog" ci-dessous.