Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2007 6 22 /12 /décembre /2007 00:43
Le terrain d'Ingré La ChapelleC'est une première. Pour la première fois depuis 2001, le président de l'agglomération, Charles-Eric Lemaignen a été mis en minorité au sein de l'assemblée qu'il préside. 
Voici l'affaire : alors que tous les autres terrains d'accueil des gens du voyage réalisés ou programmés sur l'agglomération ont fait l'objet d'un consensus, Jacques Chevalier, le maire de Saint-Jean de Braye, a décidé d'implanter le terrain abraysien quasiment sur la commune de... Semoy sa voisine, sur des parcelles qui ont l'avantage de ne pas déranger les habitants de Saint-Jean de Braye. Et pour cause, les habitations les plus proches sont des maisons semeyennes. A quelques mois des municipales, il ne faudrait surtout pas faire peur aux électeurs. Qui plus est, cette solution cumule de nombreux autres inconvénients tout à la fois, géographiques, techniques et surtout financiers. C'est dire si les élus de Semoy n'ont pas été le seuls, jeudi 20 décembre, au conseil d'agglomération, à s'interroger sur la pertinence de ce choix. 

Amendement. Plusieurs voix se sont élevées pour qu'aucune décision ne soit prise dans la précipitation, y compris dans les rangs de la propre équipe de Jacques Chevalier, son adjointe Françoise Roger-Dufayet – également concurrente de droite aux prochaines municipales – s'étonnant avec émotion du montant exorbitant de la solution proposée par son maire. Plus Jacques Chevalier et Charles-Eric Lemaignen s'obstinaient – au nom d'un calcul politique qu'on a du mal à comprendre – plus on sentait monter l'agacement des autres élus présents. Si bien qu'au moment où Denis Rouet, le maire de Chanteau et vice-président de l'agglomération chargé des gens du voyage, a proposé un amendement renvoyant la décision pour Saint-Jean de Braye à plus tard, le texte a été adopté – à bulletin secret – par 39 voix pour et 37 contre. Ce qui signifie qu'outre les élus socialistes, de nombreux conseillers de droite ont approuvé l'amendement.

Démocratie municipale. Le maire de Saint-Jean de Braye avait pourtant tenté de justifier son choix par un discours très démagogique sur la démocratie municipale. En substance : « J'ai consulté les Abraysiens qui ont refusé toutes les propositions précédentes mais ont approuvé celle-ci ». On aurait aimé que Jacques Chevalier ait eu l'oreille aussi attentive lorsqu'il s'est agi de définir le tracé de la seconde ligne de tram à Saint-Jean de Braye. Au contraire, le maire de Saint-Jean de Braye a fait la sourde oreille à toutes les critiques et même balayé du revers de la main les contre-propositions particulièrement étayées et pertinentes de l'association des habitants du centre-ville. Il n'est pas correct d'invoquer la démocratie municipale lorsque cela nous arrange et de la révoquer lorsqu'elle contrarie nos plans.
Sans compter que la précipitation dont il a voulu faire preuve concernant les gens du voyage tranche avec la lenteur observée pour le deuxième de tramway.
Au final, ce vote négatif représente pour Jacques Chevalier mais aussi pour le président de l'agglo – solidaire jusqu'au bout – un véritable camouflet. Sans lire dans les boules de cristal, on dira peut-être un jour que le candidat UMP à la mairie de Saint-Jean de Braye a perdu l'élection ce jeudi soir.
Partager cet article
Repost0

commentaires

J
<br /> Cabourg dans le Calvados et les gens du voyage.<br /> http://nativelle.over-blog.com/<br /> <br /> Théoriquement un schéma départemental oblige les communes de plus de 5000 habitants ou<br /> les communautés de communes à trouver un terrain décent pour accueillir les gens du<br /> voyage.<br /> La communauté de communes (CCED) à acheté un terrain sur la commune de Varaville<br /> Calvados (commune de moins de 5000 habitants) dans les marécages, les gens du voyage sont<br /> embourbés dans une zone inondable sans électricité, sans toilette, une arrivée d’eau<br /> insalubre (un robinet pour plus de 300 caravanes) une honte, et ça tous les ans d’avril à<br /> septembre depuis 2005.<br /> Aujourd’hui, cette petite commune Varaville qui n’a pourtant pas 5000 habitants propose<br /> un autre endroit sur sa commune, un endroit très correct, avec toutes les possibilités en<br /> ce qui concerne le raccordement au tout à l’égout, l’eau et le courant, pas en ZNIEFF<br /> donc aucun problème avec les associations de protection de l’environnement (obstacle dans<br /> le marais actuel car apparemment en zone remarquable ZNIEFF).<br /> Mais non, la station balnéaire voisine Cabourg et l’ancien maire de Varaville disent<br /> (*), C’est honteux de prévoir ça à l’entrée de nos communes prétextant que cela ne fait<br /> pas joli et qu’a la place, on voudrait bien une boite de nuit et un bowling alors que ce<br /> terrain n’est pas sur la commune de Cabourg. (*) Regardez l’article de journal sur le<br /> blog en bas de cette page. Les gens du voyage n’on pas le droit de vivres décemment,<br /> c’est le constat que nous faisons. Non seulement les élus ne les respectent pas en les<br /> rejetant dans les marais mais en plus, les insultes en disant "HONTEUX, ça" en<br /> parlant de ces pauvres gens. Le maire de Cabourg dans ses vœux 2010 dis ‘je ferais tous<br /> ce qui est en mon pouvoir pour que ce ne soit pas l’aire d’accueil mais une boite de<br /> nuit… En 2008 c’est pourtant ce même maire qui a emmené les voyageurs (sur ce nouveau<br /> terrain).<br /> Cinq ans que ces élus font semblants de chercher (si, ils cherchent quand les journaux en<br /> font la une), cinq ans qu’ils ferment les yeux sur ce ‘manque de respect, de dignité’.<br /> Aujourd’hui, la solution idéale se présente mais un maire refuse.<br /> QUAND va-t-on réagir ? Discrimination, racisme, tous les jours nous entendons ces mots<br /> dans les médiats. Mais la, rien pourquoi ? Parce que ce racisme, cette discrimination et<br /> ce manque de respect vient des élus ? Eux ont le droit ? C’est bien ça ? Les gens du<br /> voyage pataugent parmi leurs excréments et nos élus osent dire ‘ ‘ils s’y plaisent dans<br /> ce marais, ils sont bien, en plus ils sont prés du centre de Cabourg’’…<br /> Moi, en tant que particulier je n’ai aucun pouvoir, mais j’ai honte, oui j’ai franchement<br /> honte d’être français. Un Pays qui parle des droits de l’homme, qui donne des conseils<br /> aux autres, et qui ne regarde pas chez lui. Oui, j’ai honte j’ai surtout honte de voir<br /> autant d’associations qui se permettent de porter plainte contre des particuliers qui<br /> disent un mot de travers. Mais LA, c’est des élus, ALORS on laisse faire, on craints en<br /> sachant très bien que ce n’est pas les voyageurs qui vont venir se plaindre.<br /> <br /> http://nativelle.over-blog.com/<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> certaine commune comme Cabourg n'ont aucun respect pour les gens du voyage<br /> <br /> http://nativelle.over-blog.com/article-cabourg-les-gens-du-voyage-on-n-en-veut-pas-41330720.html<br /> <br /> <br />
Répondre
P
Erratum. J'avais accolé par erreur l'étiquette "socialiste" à la fonction de vice-président de l'Agglo de Denis Rouet. Bien que celui-ci se revendique de gauche, il tient à son indépendance. Dont acte. Avec toutes mes excuses.
Répondre
M
"...le candidat UMP à la mairie de Saint-Jean de Braye a perdu l'élection ce jeudi soir." J'aime beaucoup ce que tu écris...
Répondre

Profil

  • Pascal Martineau
  • Journaliste de métier, collaborateur parlementaire, écrivain public-biographe, j'aime les mots.
  • Journaliste de métier, collaborateur parlementaire, écrivain public-biographe, j'aime les mots.

logo ecrivain 

Découvrez mon activité d'écrivain public agréé

 

Président de  l'Academie des écrivains publics de France

Recherche

Le temps qui passe

Archives

Faites connaître mon blog

J'invite les lecteurs occasionnels ou réguliers qui ne sont pas encore abonnés à le faire ("Recevoir des alertes" ci-dessous). Vous serez ainsi automatiquement informés de la publication d'un nouvel article. Le désabonnement est aussi simple que l'abonnement.

J'invite celles et ceux qui sont déjà abonnés - et je les en remercie par avance - à faire connaître mon blog en utilisant le module "recommander ce blog" ci-dessous.